top of page
  • Gaëtane Lenain

5 Conseils pour réussir la Déconnexion

Dans le cadre de l'accord sur l'emploi publié l'année dernière par notre gouvernement, toutes les entreprises de plus de 20 employés doivent mettre en place une politique garantissant que leurs employés peuvent exercer leur droit à la déconnexion. La date limite approche et votre politique doit être mise en place avant le 1er avril.


De tels accords portent souvent sur des mesures centralisées et automatisées. Je suis convaincue que vous constaterez un effet très positif sur le bien-être de votre personnel si vous accompagnez ces mesures techniques de campagnes de sensibilisation et de responsabilisation collective et individuelle.




Tout le monde est impliqué : les patrons, les employés, les chefs d’équipes et les travailleurs. Cet aspect du bien-être au travail et en dehors de celui-ci est à la fois une responsabilité individuelle et collective.

Que pouvez-vous faire pour aider vos employés à se déconnecter du travail ?


Il est important préciser que le leader, l'équipe dans son ensemble et chaque employé ont leur rôle à jouer. Il s'agit d'une responsabilité à la fois collective et individuelle et la toute première étape consiste à le reconnaître et à s'assurer que chacun est conscient du rôle qu'il joue.


1. Expliciter les attentes. Encouragez vos dirigeants à discuter avec leur équipe de leurs propres habitudes. Que se passe-t-il lorsqu'ils envoient des courriels ou mettent à jour des outils de gestion de projet partagés pendant leur temps libre ? Quelles sont leurs intentions et qu'attendent-ils (ou non) de l'équipe lorsqu'ils le font ?


2. Établissez des accords clairs. Demandez à chacune de vos équipes de définir le temps de réaction à un courriel, à un outil de gestion de projet, à un SMS et à un appel téléphonique. Des temps de réaction différents peuvent être liés à divers outils de communication et de reporting.


3. Attention aux interprétations erronées. Et si chacun de vos employés prenait un peu de recul pour réfléchir à ce qui suit :

"As-tu vu mon courriel d'hier ?" ne signifie pas "Cette tâche devrait être accomplie à l'heure qu'il est !".

N'oubliez pas que le cerveau humain fonctionne très vite et qu'il prend des raccourcis. Il peut être utile de prendre une minute et de revoir la nature de la question !


4. Identifier la véritable source de stress. Aidez vos employés à développer leur intelligence émotionnelle. Comme dans le point précédent, notre cerveau peut interpréter trop rapidement et nous faire basculer dans la panique. Qu'est-ce qui a réellement déclenché la réaction de stress ? La réaction est-elle appropriée ?


5. La seule personne qui décide de se connecter au travail, c'est vous !


Découvrez d'autres conseils et témoignages dans notre brochure gratuite:

(also available in English)





コメント


bottom of page